Valérie Vidal Naturopathe et Praticienne EFT

L’alimentation qui renforce votre immunité

12 septembre 2018

immunite-ail

Le lien entre l’alimentation et l’immunité porte aujourd’hui un nom : l’immuno-nutrition. Il s’agit d’ajuster nos habitudes alimentaires en qualité et en quantité, afin d’optimiser le fonctionnement du système immunitaire.

Pour une immunité au top, soyez attentif :

– Aux quantités : évitez de vous resservir et mangez léger le soir pour soutenir votre foie. Un foie sain, par sa fonction de détoxification, protège le système immunitaire ;

– A vos apports de protéines : L’insuffisance de protéines est la principale cause de déficit immunitaire dans le monde, mais elle est rare dans les pays industrialisés. Elle peut cependant se rencontrer lors de régimes végétariens mal équilibrés. À l’opposé, l’excès de protéines et en particulier de viande, de charcuterie et fromage est fréquent. Il favorise l’acidification de l’organisme qui affaiblit le métabolisme cellulaire et l'immunité.

– Aux grignotages, qui, en mobilisant l’énergie dans le tube digestif, affaiblissent les autres fonctions et en particulier l’immunité. D'autant plus s'ils sont composés d'aliments sucrés.

– A la consommation d'aliments industriels, raffinés, trop cuits, qui engendre des micro-carences en vitamines et en oligo-éléments et provoque une leucocytose digestive (baisse significative des globules blancs dans le sang après le repas), réaction qui sensibilise l'organisme aux infections.

Les aliments qui renforcent votre immunité :

  • les herbes aromatiques et les épices (thym, sarriette, origan, cannelle, clou de girofle). Elles ont un effet antiseptique qui fait barrière à l’entrée des microbes ;
  • l'oignon, de l'ail, l'échalote, la ciboulette possèdent également des propriétés anti infectieuses ;
  • La plupart des fruits et légumes frais, crus ou cuits à température douce. En particulier ceux qui apportent le plus vitamine C (persil, brocoli et autres choux), pro-vitamine A (potiron, courges et épinards),  zinc (huîtres, graines de courge) en vitamine E (noix, avocat, huiles bio) ;
  • Les aliments lactofermentés tels que la choucroute crue pour leur apport de bactéries probiotiques qui favorisent l'équilibre du microbiote intestinal, allié de l'immunité.

La vitamine D 

Elle joue des rôles importants au niveau immunitaire, mais très peu d'aliments en renferment. Vous pouvez en trouver dans les poissons gras comme le saumon le maquereau, le hareng, qui renferment 400 à 800 UI pour 100 g. Mais il faudrait en manger tous les jours pour combler les besoins en vitamine D. Et encore! dans de nombreuses situations, des doses plus importantes sont nécessaires.

 

Valérie Vidal

 

Me contacter